14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Sociétés

Sud-ouest-contrebande : La brigade commerciale de la douane multiple les saisies

C’est une évidence qui ne fait pas l’ombre d’un doute, la contrebande reste un réel embarras pour les spéculations transfrontalières entre le Cameroun et les autres pays de la sous-région Afrique centrale. C’est donc pour cette raison que le secteur douane de Limbé dans la région du sud-Ouest ne lésine sur aucun moyen pour entortiller le coup à cette pratique peu traditionnelle à la moindre occasion. Ce fut le cas, il y’a quelques temps avec la saisine de 100 000 capsules produits pharmaceutiques.
Les éléments de brigade commerciale des douanes d’Idenau dans la région du sud-ouest viennent donc de frapper un grand coup et démontrer une fois de plus que la douane camerounaise a encore comme on le dit trivialement du répondant. En effet, grâce aux actions concertées avec les éléments des forces de maintien de l’ordre de la ville balnéaire, les contrebandiers, spécialisés dans la commercialisation des produits pharmaceutiques issus de la contrebande ont été appréhendés au poste de contrôle d’Idénau lors de la prise en charge de diverses marchandises débarquées d’une embarcation en provenance du Nigéria. Un fait qui doit permettre aux autorités de s’armer de plus de viligence et de mettre en place un certain nombre de programmes qui permettent aujourd’hui de lutter avec plus d’efficacité contre ce fléau qui fait du mal à la stabilité économique du Cameroun et des autres pays frères en Afrique centrale. Limbe et plus particulièrement la région du sud-ouest ayant une frontière avec le Nigéria doit plus que jamais s’armer en termes d’outils et moyens nécessaires pour que ces produits de contrebande ne puissent plus passer la frontière qui lie le Cameroun et le Nigéria. On peut aussi dire par l’affirmative qu’au-delà de ce qui doit être fait ; la douane du sud-ouest met tous les jours les petits plats dans les grands grâce au chef secteur douanes de cette région, en termes d’outils et d’hommes nécessaires capable de faire le maximum pour tordre le coup à la contrebande, et, tous les jours on voit bien que les résultats s’en suivent. Le souhait qui pourrait être émis c’est de voir ce travailler se perpétrer dans le temps et dans l’espace pour redonner de la vigueur à l’économie camerounaise.

Related posts

Douane Camerounaise: Des affectations et des promotions pour plus de rendement

Editorial

Entrepreuriat : L’Opm encourage la jeunesse

Editorial

ZONE PAPAS EN CONFLIT: LE DIFFICILE ARRÊT DES TRAVAUX DU PRÉFET

Editorial

Construction de l’Eglise Evangélique de Bandjoun: La belle œuvre de Joseph Feutcheu

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial

Électrification : 13 chefferies supérieures du département Ndé sortent du noir

Editorial