9.3 C
New York
avril 20, 2024
Sociétés

JIF à Douala : Défilé esthétique des femmes des impôts

Célébrée cette année sous le thème : « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme » , la Journée internationale des droits de la femme a connu l’apothéose le 08 mars 2024 à la Place des fêtes de la Besseke au travers la beauté des tenues, la reconnaissance à l’égard de ces étoiles et les différentes parades marquées par le passage des femmes de tous les services et celles des impôts en particulier.

Le défilé de la Journée internationale de la femme a été présidé par le Gouverneur de la région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, en présence de plusieurs personnalités et autres invités à cette occasion. L’engouement était bel et bien au rendez-vous, puisque plus de quinze milles femmes environ se sont mobilisés pour cette célébration de la JIF. La mise en valeur des prouesses et des droits de la mère a été salué par le Gouverneur du Littoral qui a affirmé : « Vous rehaussez l’éclat de cette cérémonie et vous démontrez votre adhésion constante à la politique gouvernementale de promotion de la femme impulsée par le Chef de l’État S.E Paul BIYA » . Pour la circonstance, une trentaine d’étoiles et de modèles au féminin ont reçu des diplômes d’excellence pour leur effort et le travail abattu dans les domaines de l’entrepreneuriat, la politique, la communication, l’économie ou encore la sécurité.

La célébration de la Journée internationale de la femme a été aussi marquée par le défilé des femmes de tous les corps de métiers. Leurs passages ont créé une saine émulation et ont suscité de vives ovations. La beauté des tenues valorisent les couleurs nationales du pays et les logos propres aux organisations, notamment les délégations régionales des ministères, les sociétés publiques et para publiques. En effet, les femmes dynamiques de la délégation régionale du ministère des Finances et de la direction régionale des impôts pour le Littoral n’ont pas fait d’exception à la règle. Vêtues de leurs tenues choisies à l’occasion, elles se sont également distinguées au défilé telles des soldats ayant le devoir de veiller aux intérêts du contribuable camerounais, du respect et du fonctionnement effectif de paie des impôts dans la région du Littoral et la ville de Douala. Le défilé du 8 mars traduit ainsi le symbole de la commémoration des droits de la femme.

Investir en faveur de la mère de l’humanité, nécessite de réunir tous les ingrédients propices en vue de faire de ces amazones, des personnes totalement accomplies.

Related posts

Développement Urbain : Dr Sali Babani et Ketcha Courtes dans la même direction pour le développement de la ville Maroua

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial

RÉGION DU SUD: Le Budget d’Investissement Public (B.I.P) : Urgence signalée ?

Editorial

Sud-Assainissement : Le maire de la ville d’Ebolowa seul contre tous?

Editorial

Douanes Camerounaises : Le Commandant Ndo Gervais Eric en mission dans le septentrion

Editorial

Oswald Baboke : Un homme d’Etat incompris

Editorial