4.6 C
New York
novembre 30, 2022
Sociétés

COMMUNE D’EBOLOWA 1er

Le pari d’offrir de l’eau potable et des actes d’état civil aux populations

Le village Alam Paris , localité située à 25 km d’Ebolowa dans le groupement Sonkot Minkan de SM Bekono Marcel a accueilli le samedi 22 octobre dernier le Maire Joël Emmanuel Bitoumou et sa forte délégation.
Cette visite de travail s’inscrivait dans le cadre de la vaste campagne d’ établissement des actes de naissance aux enfants et de célébration des mariages collectifs initiée en vue de répondre de manière satisfaisante aux attentes des populations de sa circonscription électorale.

Un homme, un acte de naissance

Plus qu’un slogan, c’est une exigence cardinale. Ce précieux sésame consacre l’existence de tout individu. En zones urbaine et rurale, ce document n’est pas toujours l’apanage de tous. Inexistance, perte, faux actes de naissance, actes sans souches, déclarations tardives, tout y passe avec pour corollaire l’impossibilité de se présenter aux différents concours, de se faire établir une carte nationale d’identité ou un passeport fiable, de prendre part aux élections ou de bénéficier de la citoyenneté camerounaise.
Conscient des désagréments et des manquements provoqués par la non détention de ce document et de sa falsification, M. Joël Emmanuel Bitoumou a dressé une centaine d’actes de naissance aux enfants leur permettant d’envisager l’avenir avec beaucoup d’espoir. M. Ndja Patrice parent de 2 enfants bénéficiaires « Le Maire Joël Emmanuel Bitoumou vient de nous prouver à quel point il est soucieux de la vie et du futur de notre progéniture. Nous lui en seront éternellement reconnaissants »

Assurer l’épanouissement des couples

Le phénomène d’union libre a fait son lit dans la société pour diverses raisons. Officialiser le statut des couples permet d’apporter l’harmonie dans les familles, mais aussi d’assurer le statut social de la femme qui fait souvent face à de nombreuses tribulations. M. Joël Emmanuel Bitoumou a célébré 03 mariages dont celui de Sieur Angon Atouba et de Dame Nnomo Mariette qui vivaient en union libre depuis 53 ans. La mariée : « M. Joël Emmanuel Bitoumou vient de démontrer qu’il est effectivement le Maire sans frontières. À travers les échos qui nous sommes parvenus qu’il réalisait les mariages gratuitement et au vu de notre statut social, mon mari et moi nous nous sommes décidés à signer notre acte de mariage. C’est un grand soulagement pour nous. Désormais je serai beaucoup plus respectée »

L’eau est un besoin vital

Fidèle à sa tradition de rapprocher les populations de l’eau potable, le patriarche politique naturel d’ Ebolowa 1er a inauguré un puits à motricité humaine permettant à Alam Paris d’avoir 3 points d’eau de qualité et d’être à l’abri des maladies hydriques.

Pour un meilleur rendement agricole

Le groupement Sonkot Minkan a un potentiel humain et physique qui demande à être exploité. Les terres y sont arables et le climat favorable à l’activité agricole. Le Maire a distribué des dabas, des machettes et des fongicides aux membres de la Sous-Section RDPC. Recommandation leur a été faite d’ exprimer sans relâche leurs besoins au Président de la Section RDPC Mvila Centre 1, le Docteur Daniel Edjo’o ou aux membres du Conseil Municipal.
M. Joël Emmanuel Bitoumou « le Ministre de la Défense, Général de Division chargé des troupes de la Mvila centre 1 » a pris des engagements solennels auprès de ses populations.

  • Tous les villages du groupement Sonkot Minkan devraient bénéficier des téléviseurs et des groupes électrogènes dans les prochains jours pour vivre en direct la Coupe du Monde de football et être connectés à l’information
  • Les études pour l’électrification de la zone sont imminentes, tout comme la réfection du Centre Santé Intégré,
  • Les points critiques de la route seront aménagés sous peu en attendant les financements de l’ État.
    Pour le Président de la Sous-Section RDPC d’Alam Paris, Ze Bekono Luc, le Maire Joël Emmanuel Bitoumou est « l’alpha et l’oméga politique de sa formation politique dans la Mvila Centre 1 et les autres gagneraient à copier son exemple au lieu d’attendre uniquement le moment des élections ».
    M. Joël Emmanuel Bitoumou n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et rendez-vous a été pris pour le samedi 29 octobre prochain à la Chefferie de Nkoovos 1.

Éric Énam

Related posts

Politique-bataille de leadership à Maroua 1er : Pourquoi Jean Marc Ekoa Mbarga y est mêlé?

Editorial

Construction de l’Eglise Evangélique de Bandjoun: La belle œuvre de Joseph Feutcheu

Editorial

Boycott des Tribunaux

Editorial

ZONE PAPAS EN CONFLIT: LE DIFFICILE ARRÊT DES TRAVAUX DU PRÉFET

Editorial

Intégration : Les citoyens nigériens recensés au littoral

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial