14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Actualités

Surveillance douanière : Le Sud-ouest toujours en éveil

Dans le cadre de la lutte contre le commerce illicite et surtout de la contrebande, le secteur des Douanes du Sud-ouest a une fois de plus de sévi à travers la saisine de marchandises entrées frauduleusement sur le territoire camerounais.
La période des fêtes de fin d’année s’accompagne toujours d’une intense activité commerciale dans le monde. Le cameroun qui en fait partie, n’échappe pas à cette réalité. Aussi les opérateurs économiques veulent-ils souvent profiter de ces moments pour réaliser de bonnes affaires. Si leur démarche trouve toujours une justification, le grain de sable qui a souvent tendance à enrailler l’engrenage, provient d’une autre classe constituée de contrebandiers qui, voulant le beure et l’argent, en font un peu trop, sombrant dans l’illégalité.
Mais dans leur entreprise, et se prenant pour les plus malins, ils ont tôt fait d’oubler que le ministère des finances à travers la direction générale des Douanes, veille au grain. C’est dans ce contexte qu’une saisie a été opérée il y a quelques jours par les éléments de la Brigade Mobile des Douanes de Limbé, en collaboration avec la compagnie spéciale de protection de la Sonara. Dans cette opération, 40.000 tiges de cigarettes Gold Seal de contrebande interceptées. La cargaison avait été soigneusement dissimulée dans une embarcation de fortune en provenance du Nigeria.
Dans la même logique, on compte aussi 71 palettes de boisson Malta Guinness de contrebande saisies toujours par les éléments de la Brigade Mobile des Douanes de Limbé. Le même sort a été réservé à 07 ballots d’emballages plastiques non biodégradables saisis au poste de contrôle de Mudeka, Région du Sud-Ouest, toujours par les éléments de la Brigade Mobile des Douanes de Limbé.
Ce qui confirme et on ne le dira jamais assez, que la douane joue un rôle primordial dans les échanges internationaux, dans la mesure où elle met en place non seulement des processus de traitement accélérés, mais également des contrôles efficaces qui garantissent la perception des recettes, la conformité aux législations nationales, ainsi que la sécurité et la protection de la société. Le niveau d’efficacité des régimes douaniers agit de manière non négligeable sur la compétitivité économique des nations, sur la croissance du commerce international et sur le développement des marchés mondiaux.
Si la douane est l’un des leviers de l’économie nationale, il convient de relever son rôle de protecteur de cette économie. Et quand bien même le système douanier camerounais connait, depuis quelques années, une évolution fulgurante en comparaison avec l’époque du protectionnisme absolu, il convient de noter que ce système douanier est taillé pour faciliter les échanges internationaux.tant il est vrai qu’il est important d’attirer les capitaux étrangers et ceux qui existent déjà à investir dans notre pays. Aussi a-t-il été mis sur pied un code des investissements qui accorde un large éventail d’avantages aux investisseurs (exonérations, paiements fractionnés, perfectionnement actif et passif, le drawback…). il serait donc aberrant que l’on assiste encore à une recrudescence de la contrebande.
Et parce que l’ayant bien compris, le secteur des Douane de Limbe veille sans cesse au grain en raison l’intense activité commerciale qu’on observe entre le Cameroun et le Nigeria via le corridor Nigeria-Idenau-Limbe.

Ericka Nkodo

Related posts

Détergent OLA : la propreté a un nom

Editorial

CAMEROUN-municipalités : l’artisan infatigable de la commune de Limbe

Editorial

Continuation des travaux de construction de l’Autoroute Yaoundé-Nsimalen

Editorial

Communication : L’offre médiatique s’agrandit

Editorial

Douala : La douane démantèle un réseau de contrebande du carburant frelaté à Essengué

Editorial

Douanes camerounaises: La mission Halcomi 3 zone 1 bloque la voie aux contrebandiers en mer

Editorial