14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Chef secteurbdouanes. Extrême Nord
Economie

Recouvrement : Le secteur des douanes de l’Extrême Nord proche de l’objectif

Le chef secteur des Douanes de la région de l’Extrême Nord, Parfait Eba’a Efandene et ses unités réalisent 98,57% de recouvrement pour le compte du troisième trimestre de l’année budgétaire 2021.

1 milliard 314 millions 36 mille 785 Fcfa, c’est somme collectée par le secteur douane de l’Extrême Nord que dirige Parfait Eba’a Efandene pour le compte du troisième trimestre de l’année budgétaire 2021. Soit un taux de recouvrement de 98,57% pour des prévisions de 1 milliard 434 millions 600 mille. Cette performance qui est tout de même à saluer, compte tenu de la crise sécuritaire des éléments de Boko Haram qui conserve une capacité de nuisance, est à mettre à l’actif des unités de collecte de Maroua, Kousseri, Limani et Koza.

Chef secteurbdouanes. Extrême Nord

Ces chiffres ont été présentés au cours de la réunion de coordination trimestrielle des unités de sn secteur. Rencontre à laquelle prenaient part le Commandant du groupement actif, les chefs de brigades et les chefs de postes douanes. Outre l’évaluation des performances des unités au titre des mois de juillet, août et septembre 2021, des stratégies devant permettre d’atteindre les objectifs du 4ème trimestre ont été au peigne fin. Aussi a-t-il été question d’asseoir les perspectives sectorielle en matière de gestion de transit, de police de rayon et de lutte contre le commerce illicite. Le chef secteur des douanes de l’Extrême Nord, Parfait Eba’a Efandene n’a pas manqué à cette occasion de fustiger l’attitude de certains de ses collaborateurs qui choisissent de ne pas respecter les consignes de la hiérarchie, le suivi approximatif des activités des unités et ceux qui excellent dans les contrôles tracassiers décriés ci et là et qui altèrent l’image de marque de l’administration douanière et favorise les faits de corruption. Pour faire face à ces manquements, il a été recommandé le relèvement des amendes de manière à avoir une concordance entre droits compromis et amendes, l’amélioration qualitative du dédouanement des marchandises, la lutte contre le commerce illicite des pierres précieuses (diamants, or..) en provenance du Nigéria, la participation des unités du secteur au succès des opérations Alamba II et Thunder, la conduite avec célérité et rigueur des procédures de saisies des marchandises prohibés à titre absolu afin d’éviter les cas d’enlisement de procédures parfois sources de conflit avec usagers entre autres. Rendez-vous a ainsi été pris pour ce 4ème trimestre.

Grâce Engome

Related posts

Dangote Cement Cameroon : Bertrand Mbouck pour renforcer le leadership sectoriel

Editorial

Lutte contre la contrebande : Pour un partenariat public-privé fructueux

Editorial

Halcomi III: La zone 1 en action

Editorial

Douane camerounaise : Offensive heureuse pour décongestionner le parc automobile

Editorial

Barrage de Memve’ele : La Centrale monte en puissance

Editorial

Laisser un Commentaire