26.2 C
New York
21 juin 2024
ActualitésSociétés

Sud-Assainissement : Le maire de la ville d’Ebolowa seul contre tous?

Depuis son arrivée à la tête de la municipalité il y’a de cela quelques années, le maire de la ville d’Ebolowa Daniel Edjoo, dont l’une des ses missions prérogatives était de mettre un accent sur l’assainissement et surtout d’éradiquer le désordre urbain dans la ville, notamment, la libération de la voie publique, qui mène vers l’hôpital régional, passant par le marché du lac. Cette voie qui est sur l’emprise des commerçants véreux, qui exercent dans ce marché, beaucoup de réunions ont été tenu entre les deux parties à savoir: les commerçants et la municipalité, lors des ces précédentes réunions, les résolutions ont été prises, celles de la Libération de la voie occupée par des commerçants. le Dr Daniel Edjoo leur a donner un moratoire de plus de deux années, ceux ci n’ont pas toujours respectés leurs mis en demeures, sans toute fois oublié que deux marchés secondaires ont été aménagés pour accueillir les commerçants qui occupent l’emprise de la voie publique, à savoir le marché d’essinguili et le marché du carrefour elat .


Ayant constaté que ses partenaires qui sont commerçants ne veulent pas coopérer il a donc pris certaines résolutions à savoir : la libération systématique de la voie publique et la délocalisation dans les marchés secondaires des commerçants qui ne procèdent pas de comptoirs dans les deux marchés reconnus, ayant pris connaissance de cette note, un syndicat fictif des commerçants de la ville s’est réuni en concertation, pour organiser des manifestations qui pouvaient aboutir à une marche populaire Dans la ville.
Saisi de cette affaire, pouvant créer du rififi dans la ville, les autorités administratives en occurence le préfet de la mvila Cyriaque Marie Mvogo a donc convoqué une réunion de crise qui s’est tenue le mercredi 07 juin 2023 à la salle des Actes de la mairie d’Ebolowa. Un constat clair a été fait lors de cette réunion, le sort du maire de la ville avait été célé au paravent par des politiciens véreux, récupérateurs, manipulateurs, bien connus dans la ville qui ne pense qu’à leurs tubes digestifs et non à l’ensemble des populations.
Au de là des résolutions prises lors de cette réunion de crise, force est de constater que le préfet de la mvila ait presque balayé du revers de la main les mesures prises par le magistrat municipal, sans compter les interventions des deux maires d’arrondissement, qui était totalement contre le maire de la ville. La question qu’on peut se poser en tant que Observateurs avertis est de savoir: «pourquoi tant de haine au sujet de la personne Daniel Edjoo?» Pourtant, s’il faille faire un bilan à mis parcours du maire de la ville il est largement positif, nous pouvons citer quelques unes de ses réalisations, depuis qu’il est à la tête de cette municipalité:
_ toutes les rues sont éclairées
_ la place des fêtes a été rénovée avec une tribune extraordinaire
_ l’assainissement dans la ville d’ebolowa est de mise
_ la construction de plusieurs espaces marchands
_ l’aménagement des voies publiques
_ la signature de plusieurs coopération avec des villes et communes étrangères.
Pour ne citer que cela que voulons nous de plus pour un exécutif qui n’est qu’à son premier mandat ?
Laissez le maire visionnaire pour une ville en devenir

Vincent de Paul ntokomo

Related posts

Douanes camerounaises: La mission Halcomi 3 zone 1 bloque la voie aux contrebandiers en mer

Editorial

OBSÈQUES DE LA SÉNATRICE PAULETTE BISSECK

Editorial

SAEDEL 2022 : La ville de Garoua en vitrine

Editorial

Économie-recettes douanières : le secteur de l’extrême nord affiche des chiffre

Editorial

Oswald Baboke : Un homme d’Etat incompris

Editorial

Sud / Universités d’état d’ebolowa : kyste ou moteur de développement ?

Editorial