14.6 C
New York
octobre 5, 2022
Sociétés

Électrification : 13 chefferies supérieures du département Ndé sortent du noir

Elles bénéficient de l’opération d’électrification solaire conduit par la fondation D.A planète que préside Ségolène Royale et le Réseau international des princesse et reines-mères du Ndé.

Chose promise, chose due. 13 chefferies supérieures du département du Ndé bientôt électrifiées à l’énergie solaire. La promesse faite le 11 décembre 2020 par la fondation D.A planète que préside  Ségolène Royale,  au cours de la 2ème Assemblée générale du Réseau international des princesses et reines-mères du Ndé (Riprem) est en train de se réaliser. Il s’agit de l’installation de mini-centrales solaires dans les chefferies qui a débuté  le 7 septembre 2021 dans les chefferies de Bangangté, Bangoulap, Bamena, et Bazou. Le matériel devant servir à l’installation de ces mini-centrales est déjà disponible à Bangangté, chef lieux du département du Ndé.

Selon l’entreprise en charge des travaux, les installations se dérouleront simultanément dans les différentes chefferies et seront mises en service en novembre 2021. Les chefferies de la 2ème vague prendront aussitôt le relais avec l’arrivée en octobre d’un conteneur de matériel. C’est donc avec joie et bénédiction que les bénéficiaires, leurs majestés, ont accueilli ce projet d’éclairage en énergie solaire des chefferies supérieures, fruit de la convention signée entre la fondation D.A planète et le Riprem. Un projet qui pourra s’étendre à la connexion des chefferies du Ndé au numérique et l’accompagnement des actrices du monde agro-pastoral. À cet effet, le chef supérieure Bangangté a salué l’implication de Mme Chantal Biya, 1ère dame du Cameroun et marraine du  Riprem pour son soutien à cette association. Non sans remercier la fondation D.a planète et sa dynamique présidente. Le chef Bangoulap a pour sa part, béni les reines-mères du Ndé de faire briller ce département et exprimé sa gratitude à la présidente de la fondation D.A planète. Ce projet va contribuer à la modernisation des chefferies des chefferies, l’accompagnement des femmes et  des jeunes filles tout en accompagnant le Chef de l’Etat dans l’atteinte des Objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

Crée en marge du 1er congrès mondial des fils et filles Bangangté en 2017, le Riprem est actif dans plusieurs pays, dans les différents continents de la planète. Pour cette année 2021, elle a axé ses priorités sur l’environnement, l’économie sociale, l’amélioration des conditions des femmes entre autres.

B.B

Related posts

ZONE PAPAS EN CONFLIT: LE DIFFICILE ARRÊT DES TRAVAUX DU PRÉFET

Editorial

Sud-ouest-contrebande : La brigade commerciale de la douane multiple les saisies

Editorial

Construction de l’Eglise Evangélique de Bandjoun: La belle œuvre de Joseph Feutcheu

Editorial

Entrepreuriat : L’Opm encourage la jeunesse

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial

Boycott des Tribunaux

Editorial

Laisser un Commentaire