9.3 C
New York
avril 20, 2024
ActualitésEconomie

Douanes Camerounaises : le secteur de l’Est au cœur des performances

Dans sa politique d’amélioration de l’offre économique, le gouvernement du Cameroun a mis sur pied une stratégie d’urgence dénommée la SND 30. Cette dernière offre donc des possibilités en terme de compétitivité et d’atteinte d’objectifs. La douane Camerounaise est donc partie intégrante de cette volonté et met en symbiose tous ses démembrements pour que les objectifs soient atteints. Dans la la region de l’Est, c’est visiblement dans la même cadence que les acteurs de la douane s’inscrivent.

Permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs : telle est la principale axiome de la recette douanière car sa mobilisation se traduit par une amélioration de la qualité de la prise en charge des marchandises, d’une bonne maîtrise des taxations, de la liquidation des droits et taxes en douane, du recouvrement et de la bonne sécurisation des droits et taxes douanières surtout pour ce qui est de la commande publique. Il s’agit également de poursuivre de manière professionnelle les procédures liées à la commande publique, la poursuite de la soumission au droit d’assise des biens de luxe, mais aussi des produits qui présentent des éléments négatifs pour l’environnement et santé. Ce sont donc ses différents éléments qui sont inscrits dans le cahier de charge de la direction régionale de la douanes pour la région de l’Est de Bello Paulin , qui par ailleurs à mis en place le projet  » opération T3″ qui vise principalement à atteindre les objectifs des recettes budgétaires au 3ème trimestre malgré le fait que l’environnement soit morose. D’ailleurs, il estime clairement que cela n’est pas impossible. Aussi, lors d’une réunion de concertation avec son équipe composée des différents responsables de ses services et des unités de son secteur de commandement le 14 septembre dernier, il était question de mettre sur pied une stratégie dynamique qui va permettre d’atteindre 68 millions de francs de recettes par mois. Il revient donc aux différents collaborateurs de Monsieur Bello Paulin de s’approprier de ces objectifs en améliorant le contentieux, des amendes, des droits , lutter de manière efficace contre la fraude, la contrebande, la contrefaçon, les trafics de stupéfiants etc. Il est aussi question de mener de profondes réflexions sur l’actualisation des manuels de procédure, la formation des agents , mener à bien le suivi des cargaisons de transit , augmenter les chiffres dans la collecte des droits de taxes sur les marchandises dans le but de renflouer les caisses. Aussi, dans la lithanie des actions que le Chef Secteur Douanes de l’Est entend mettre en œuvre auprès de ses collaborateurs, la discipline, le respect de l’éthique et la déontologie professionnelle. Aussi, il faut noter que ces valeurs sont le leitmotiv et la gage de réussite et le succès des objectifs assignés. On peut donc rester dans l’expectative car au vue du patriotisme dont fait montre ce personnel de la douane dans la région du soleil levant, il est clair que les résultats tiendront la promesse des fleurs.

Related posts

REGION DU SUD : Imbroglio à la Commune de Biwong Bane. Les conseillers municipaux boudent la session du vote budgétaire du nouvel exercice

Editorial

Transport aérien : Le début de l’envol Camerouno-algerien

Editorial

Cameroun-Force de sécurité : Des épaulettes pour les soldats de la nation ce 1er Janvier 2024

Editorial

Économie/finance : La technologie blockchain au centre d’une concertation

Editorial

Sud-Assainissement : Le maire de la ville d’Ebolowa seul contre tous?

Editorial

Barrage de Memve’ele : La Centrale monte en puissance

Editorial