3.1 C
New York
février 21, 2024
ActualitésSociétés

Décentralisation-mairie de ville de Maroua : le Docteur Sali Babani fait le tour du propriétaire.

Il est désormais de notoriété publique que la processus de la gestion autonome des villes et régions au Cameroun est entrain de devenir une réalité. La région de l’extrême nord entre aussi dans cette logique avec un certain de projet en ligne de mire.

En effet, dans le perspective de faire de la ville de Maroua un endroit où il fait bon vivre, un certain nombre de travaux pour l’embellissement de cette région a été mis en oeuvre par le maire de la ville le Docteur Sali Babani. C’est dans cette mouvance que ce dernier, dans le but d’être au parfum de l’état d’avancement des projets à décidé de faire le tour des projets ce mardi 23 janvier 2024. Il s’agit de manière concrète de voir comment la mise en oeuvre de ces projets se déroule. On parle entre autre des infrastructures marchandes dans le cadre du programme C2D Urbain capitales régionales , le projet de port sec (parc automobile) en construction par la communauté Urbaine de Maroua au lieu-dit Frolina et bien d’autres. Tout ces projets qui entrent dans le processus de développement de la ville de Garoua sont donc un gage qui va permettre aux populations de la ville de Maroua de voir à quel point la décentralisation est une réalité et que le gouvernement met tout en oeuvre afin cela soit effectif. Le docteur Sali Babani est donc celui-là qui met tous les petits plats dans les grands afin que les projets soient matérialisés pour que les populations puissent ressentir que la décentralisation est en effet une réalité implacable dans cette région du septentrion.

Related posts

SAEDEL 2022 : La ville de Garoua en vitrine

Editorial

Électrification : 13 chefferies supérieures du département Ndé sortent du noir

Editorial

DÉVELOPPEMENT LOCAL : Emmanuel Mve Elemva félicité pour sa gestion financière

Editorial

Lutte contre la contrebande : Pour un partenariat public-privé fructueux

Editorial

Douane Camerounaise: Des affectations et des promotions pour plus de rendement

Editorial

JID 2024: le secteur douane du sud-ouest dans le « vibe »

Editorial