4.6 C
New York
novembre 30, 2022
Sociétés

DR MOHAMADOU BAYERO FADIL: POUR UNE ÉDUCATION POUR TOUS ET UN LOGEMENT POUR CHACUN

Superviseur Général de la CGN, Sénateur du Nord, Membre titulaire du Comité central du RDPC, Elite du Grand Nord, Dr Mohamadou Bayero Fadil vous êtes très engagés dans les causes sociales et occupez permanemment le terrain. Qu’est ce qui explique cet engagement fort auprès des populations ?

Dr MBF : Merci pour l’intérêt porté sur les actions que nous menons, que ce soit au niveau de l’Association de la communauté du Grand Nord (CGN) ou encore au niveau de la fondation MBF Fadil Holding. J’aimerai de prime abord indiquer que tout part d’une philosophie de base toute simple à savoir que l’on ne saurait être heureux tout seul.

Dès lors, il m’est impossible de rester insensible aux souffrances des populations qui m’entourent et même au-delà. Nous avons ainsi créé la CGN afin de bâtir une solidarité agissante autour des filles et fils du Grand Nord, dans un premier temps, afin de leur offrir un mieux-être. Voilà en substance, le sens de notre engagement auprès des populations.

On vous voit très actif dans le domaine de l’éducation, que ce soit dans le Littoral ou le Septentrion que visez-vous ?

Dr MBF : Je pars du principe selon lequel Investir dans la jeunesse, c’est préparer l’avenir et l’éducation est la sève, je dirais même la matrix du développement. C’est pourquoi nous avons signé un partenariat au niveau de la CGN avec le Collège turc la Fraternité Adana-Yaoundé dans l’optique d’offrir une formation de qualité, calquée sur les standards européens. Ce sont une quarantaine d’élèves de la seconde en terminale totalement pris en charge par la CGN qui se forment dans cet internat de haut standing. Nous avons aujourd’hui 6 bacheliers qui ont bénéficié des bourses d’étude pour la Turquie où ils poursuivent leurs cursus. Ce qui constitue un réel motif d’espoir pour ces jeunes issus des familles démunies mais aussi un grand ouf de soulagement pour leurs parents.

La campagne Back to School 2022-2023 que nous avons mené via la fondation MBF Fadil Holding dans tout le Septentrion (Nord, Extrême Nord et Adamaoua) participe également de cette ambition. Ce sont 1300 familles qui ont reçu des dons de kits complets de matériels scolaires (sacs, cahiers, stylos à bille etc.). De quoi permettre aux tout-petits d’attaquer l’année scolaire avec beaucoup plus de sérénité et de confiance. Il s’agit ici de commencer par la base car nous avons l’ambition à partir de 2035, de produire 1000 docteurs par an issus des filles et fils du Septentrion.

Dr Mohamadou Bayero Fadil, le Cameroun fait face aujourd’hui à un sérieux problème notamment le foncier. On constate qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir une parcelle de terrain et la précarité ambiante ne facilite pas les choses.

Dr MBF : Le foncier est l’une des pierres angulaires de notre combat pour le bien-être des populations car nous voulons aider nos semblables à disposer d’un toit. Il s’agit pour nous d’une question d’honneur, de dignité humaine. Le projet baptisé Paul Biya CGN City de Yassa à Douala est justement une réponse à cette préoccupation de premier plan. Près de 1500 familles ont bénéficié de parcelles de terrain à des prix symboliques. Une initiative guidée par notre volonté de promouvoir l’entraide et la solidarité au sein de la CGN mais aussi, le vivre ensemble et l’unité nationale prônés par le Président de la République, puisque l’on retrouve parmi les bénéficiaires, les ressortissants de toutes les régions du pays. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si cette cité porte le nom du chef de l’Etat. C’est aussi une façon pour nous de lui témoigner notre soutien. Il convient de souligner qu’au niveau du Nord 100 familles ont bénéficié gratuitement d’une parcelle de terrain de 200 m2 chacune. Le processus est en cours pour en faire autant dans l’Adamaoua et l’Extrême Nord. Je précise qu’on y retrouve toutes les ethnies.

Il y’a une forte propension à l’incivisme au Cameroun amplifié par les réseaux sociaux où des discours haineux flambent. Qu’en pensez-vous ?

Dr MBF : Nous ne nous contentons pas seulement de penser mais nous allons au-delà en agissant. C’est peut être l’occasion de rappeler que la CGN est une association apolitique certes mais citoyenne. Et donc nous sensibilisons les filles et fils du Septentrion sur l’exercice de leur citoyenneté et ce en toute responsabilité.

Nous encourageons les inscriptions massives sur les listes électorales afin que chacun puisse effectuer son choix en toute liberté le moment venu. Aussi, en tant qu’association citoyenne, nous ne manquons pas de soutenir, par des actes responsables, les institutions de la République et celui qui les incarne en l’occurrence le Président de la République Paul Biya.

Related posts

Performances : La CCMM au panthéon de l’entrepreneurship au Cameroun

Editorial

Douane Camerounaise: Des affectations et des promotions pour plus de rendement

Editorial

Intégration : Les citoyens nigériens recensés au littoral

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial

Politique-bataille de leadership à Maroua 1er : Pourquoi Jean Marc Ekoa Mbarga y est mêlé?

Editorial

Boycott des Tribunaux

Editorial