25.9 C
New York
18 juillet 2024
Economie

Commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption : La Conac organise un séminaire de formation

La corruption est l’un des plus grands obstacles au développement, une menace pour le vivre ensemble harmonieux et pour le respect des droits de l’homme les plus élémentaires.
Depuis lors, la corruption a cessé d’être un sujet tabou au Cameroun.la preuve,les contributions des entités publique et privées à l’élaboration du rapport sur l’état de lutte contre la corruption au Cameroun se sont améliorées en quantité et qualité, ainsi que les dénonciations de pratique de corruption reçu par la CONAC.
Malgré ces avancées,il y a encore beaucoup d’efforts à faire .

C’est dans cette optique que le président de la commission nationale Anti-corruption, le révérend docteur Dieudonné MASSI GAMS ,a porté à la connaissance du public que l’édition 2023 de la journée internationale de la lutte contre la corruption se célèbre le 09 décembre 2023, le thème mondiale étant,«20ans de convention des nations unies contre la corruption : unissons le monde contre la corruption»

À cette occasion, l’institution organise du 07 au 09 décembre 2023 à Ebolowa, dans la région du Sud, un séminaire de formation des présidents des cellules de lutte contre la corruption des ministères,des entreprises,et des établissements publics et des collectivités territoriales décentralisées, le but de ce séminaire est de s’attarder sur les fautes de gestion, sur l’adaptation des contributions des entités publiques à la nouvelle approche d’élaboration du rapport sur l’état de la lutte contre la corruption au Cameroun.

Objectif général

l’objectif général de ce séminaire de formation est d’outiller les présidents des cellules de lutte contre la corruption en matière de construction d’une culture de l’intégrité au sein des entités publique et de prévention des fautes de gestion,en vue de la vulgarisation de meilleurs pratiques de gestion des affaires publiques.
édifier les participants sur la culture de l’intégrité au sein d’une organisation,les fautes de gestion et les sanctions y relatives, sont leurs spécificités.

Les résultats attendus sont,les appropriations des mesures visant à minimiser l’impact des fautes de gestion dans la gestion des affaires publiques ; appropriation de la nouvelle approche d’élaboration du rapport sur l’état de la lutte contre la corruption d’activités à même de faire avancer la lutte contre cette gangrène.
Cette cérémonie se déroulera pendant deux jours donc les 07au 09 décembre suivi d’une marche de sensibilisation dans les rues de la ville D’EBOLOWA le samedi 09 décembre 2023 .
Des acteurs sont d’une part, les formateurs qui sont les hauts cadres de la CONAC et du contrôle supérieur de l’état, d’autres part,des présidents des cellules de lutte contre la corruption des ministères,des entreprises et établissements publics et parapublics et collectivités territoriales décentralisées,des autorités judiciaires, ainsi que les cadres de la délégation régionale des sports et éducation physique du Sud.

Related posts

Epuration de la dette bancaire et financer du développement : Commercial Bank aux côtés du Port autonome de Douala

Editorial

Halcomi III: La zone 1 en action

Editorial

Douane camerounaise : Offensive heureuse pour décongestionner le parc automobile

Editorial

Lutte contre la contrebande : Pour un partenariat public-privé fructueux

Editorial

Solidarité agissante: NGALLE BIBEHE toujours ouvert à la jeunesse

Editorial

Recouvrement : Le secteur des douanes de l’Extrême Nord proche de l’objectif

Editorial