14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Actualités

Douanes camerounaises: La mission Halcomi 3 zone 1 bloque la voie aux contrebandiers en mer

Les éléments de la Zone I de l’opération HALCOMI 3 ont interceptés une embarcation avec 10 grand ballots d’emballages plastiques non biodégradables dans le cadre de la mise en œuvre du contrôle du plan d’eau avec l’aide de la Marine Nationale.

Il faut situé cette sortie en mer dans le contexte de la mise en œuvre de la mission Halcomi en général et de la zone 1 en particulier, dans le cadre de la coordination de la zone 1 qui couvre en sein le littoral, le sud ouest, l »ouest et le nord ouest. Qui a également un composant avec un officier de liaison de la marine nationale. Il est à relever que c’est dans le contexte de la mise en œuvre de la convention qui existe entre le ministère des finances et le ministère de la défense dans le cadre l’appuie opérationnel de l’administration douanière par la marine nationale, que cette opération s’est menée « c’est dans le cadre de cette collaboration que nous avons effectué les 2 première sorties de reconnaissance des criques et des points de chute de différentes marchandise de contrebande dans notre périmètre concerné et cela doit continuer il s’agit d’une activité qui devra être permanente et l’objectif est d’autant plus de saisir que d’empêcher aux trafics» dixit Nkengfua Vincent, coordonnateur Halcomi 3 zone 1.
Mieux comprendre la mission Halcomi
La mise en place de la mission Halcomi (Halte au commerce illicite) a procédé d’un diagnostic fait par l’administration des douanes et des opérateurs économiques citoyens, qui a mis en évidence des failles dans le dispositif de la surveillance douanière et dont les conséquences étaient là recrudescence de la contrebande, des trafics divers et des fraudes au détriment des caisses de l’Etat, d’un environnement économique sain et de la bonne santé et de la sécurité de la population exposée aux diverses menaces.
La mission Halcomi a été conçu comme une deuxième ligne de la surveillance douanière qui appuie les services de surveillance classiques en général dans l’accomplissement de leur mission et en particulier dans la lutte contre la contrebande et les grands trafics.
« c’est un peu comme dans une équipe de football où on a les milieux de terrain et les défenseurs. Ainsi la mission Halcomi joue le rôle de défenseur, c’est-à-dire le dernier rempart dans la lutte contre la contrebande, les grands trafics et les fraudes, en permettant de récupérer ce qui aurait échappé au services des douanes en amont» explique le coordonnateur de Halcomi 3 zone 1, Nkengfua Vincent.
Rappelons que, la coordination de la zone 1 qui couvre les 2 secteurs des douanes du littoral ainsi que celui du sud ouest , de l’ouest et du nord ouest a contribué a sa manière a l’accomplissement des objectifs , avec à la clé le démantèlement des réseaux de contrebande et de fraude sur les grosses cylindrées , soit 167 grosses cylindrées et engin générant des droits compromis de 456.450.000 de francs et 143 050.000frs d’amende
« Ce deuxième semestre s’ouvre à nous sous des perspectives de la relance de surveillance des plans d’eaux, avec l’appuie de la marine nationale dans le cadre de la convention entre le MINFI, et le MINDEF et des autres, à l’abandon, la conséquence est une meilleure mobilisation des recettes par le services opérationnels » ajouté le coordonnateur Halcomi 3 zone 1. Nkengfua Vincent
Grace Engome

Related posts

Surveillance douanière : Le Sud-ouest toujours en éveil

Editorial

Trafic de drogue : Yaounde doit pas être une passoire

Editorial

CAMEROUN-municipalités : l’artisan infatigable de la commune de Limbe

Editorial

DÉVELOPPEMENT LOCAL : Emmanuel Mve Elemva félicité pour sa gestion financière

Editorial

Détergent OLA : la propreté a un nom

Editorial

Plateforme d’échanges : Entre synergies et actions pour les femmes d’Afrique et du Monde

Editorial

Laisser un Commentaire