14.6 C
New York
octobre 6, 2022
ActualitésEducation

Rentrée scolaire 2021-2022 : La bouffée d’oxygène qui vient de La Fondation Table Ouverte

Entre le 06 juillet et le 30 aout 2021, l’organisation que porte Célestine Ketcha Courtès a permis à travers de stages de vancances qu’elle a offerte aux vanaciers, de pouvoir préparer séreinement la rentrée scolaire.
Si tous les regars ont été focalisés sur la cérémonie de clôture des stages de vacances qu’avait parrainé le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique le 28 Août dernier, cérémonie organisée dans le département du Ndé par la fondation Table Ouverte, tout est à mettre à l’actif Célestine Ketcha Courtès qui a toujours eu pour préoccupation, la formation des jeunes, tant il est vrai qu’un « enfant qu’on éduque est un citoyen qu’on gagne ». En présidant cette cérémonie organisée a la place des fêtes des Bangangte, Mounouna Foutsou a ainsi fait retentir le clairon de la fin des stages de vanacces ayant concerné un millier d’élève entre le 06 juillet et le 28 aout 2021 sur la base de l’opération national « Vacances citoyennes et patriotiques ».
Durant 02 mois, il a été offert aux jeunes, la possibilité de s’épanouir dans des activités d’intérêt commun et des activités sportive à travers le tournoi de football « Festy foot Paul Biya », organisé aussi par la fondation Table Ouverte qui, profitant de cette grande mobilisation, a sensibilisé ces jeunes du département du Ndé au sujet et sur des questions liées à la vaccination contre le Covid-19, de la lutte conte les discours de haines, la prolifération et la diffusion des fausses nouvelles, sans oublier de parler de la contribution à l’aménagement urbain à travers l’hygiène et la salubrité. Pendant deux mois, les jeunes Déployés dans la ville, ont été mis à disposition des services publiques et de certaines institutions afin de se familiariser au monde du travail.
Compte tenu du fait que les opérations organisées par la fondation Table Ouverte, s’inscrivent dans le cadre des missions d’accompagnement, de formation, et d’encadrement de la jeunesse de cette Fondation que préside Célestine Ketcha Courtès en hommage à ses parents, la chance pour ainsi dire, a souris à plus de 1000 jeunes qui se sont formés et surtout ont animé la ville.
Durant ces deux mois, il aura été question de permettre à tous ces ayant bénéficié de ces stages, de se familiariser au monde du travail pour acquérir les connaissances, les exigences et les automatismes du milieu professionnel. Au-delà de lutter contre l’oisiveté et la délinquance en cette période, bref, de passer des vacances utiles et surtout mieux préparer la rentrée scolaire. Ce qui explique d’ailleurs ces bourses qui leur ont été remises à la fin du stage.

Activités ludiques

S’agissant du tournoi Festy foot Paul Biya qui a aussi eu cours, au-delà du jeu, l’enjeu visait aussi à offrir aux jeunes des vacances saines, utiles et éducatives. En témoignent l’ampleur de la finale de football au cours de laquelle on a clairement perçu l’engagement des jeunes, à travers un serment participant à la promouvoir des valeurs citoyennes, le vivre-ensemble, et l’éveil de la conscience des jeunes en vacances.
Créé en 2016, la fondation Table ouverte de Wamen Pauline, commandant Ketcha le valeureux et Courtès, rend hommage aux défunts parents Célestine Ketcha Courtès, en redonnant espoir et sourire aux enfants défavorisés et particulièrement aux orphelins, indigents, en pérennisation des actions de la reine mère Wamen Pauline et du Commandant Ketcha, qui à ce jour restent des légendes et des références de la solidarité et de la promotion des valeurs de citoyenneté et de vivre-ensemble.

Grace Engome

Related posts

Détergent OLA : la propreté a un nom

Editorial

Soupçons de corruption de la Snh : Adolphe Moudiki s’en offusque

Editorial

CAMEROUN-municipalités : l’artisan infatigable de la commune de Limbe

Editorial

Transports maritimes : Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe promeut l’excellence

Editorial

Continuation des travaux de construction de l’Autoroute Yaoundé-Nsimalen

Editorial

BIWONG BANE : Un modèle de management communal

Editorial

Laisser un Commentaire