14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Sociétés

Douane Camerounaise: Des affectations et des promotions pour plus de rendement

Promus par le Décret N°2020/2948/PM du 30 Juin 2020 et les Arrêtés Ministériels n°212, n°213, n°214, et n°215/Minfi du 25 juin 2020, tous ceux qui étaient concerné par ces notes ont été installés dans leur nouvelles fonctions entre le 02 et 09 Juillet 2020.

Le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze, s’appuyant sur le document de programmation économique et budgétaire 2021-2023, a présenté les grandes orientations de l’action publique sur la période de référence non seulement devant les députés de la nation, mais aussi et surtout lors du conseil de cabinet tenu le 02 juillet 2020 à l’auditorium des services du premier ministre à Yaoundé. Dans la présentation de Joseph Dion Ngute, il a été question des perspectives macroéconomiques et budgétaires pour le période 2021-2023, sur la base desquelles va reposer certainement la loi de finances 2021. Car selon lui, et à l’analyse des documents de programmation économique et budgétaire à moyen terme, les perspectives sont bonnes surtout avec l’aval des partenaires techniques et financiers tels que le Fmi ou encore l’hyperactivité observée dans le secteur agricole, sans oublier que la reprise des investissements sera rendue possible grâce à une meilleure offre énergétique.

Quand bien même le covid-19 aura fortement impacté sur l’économie, Louis Paul Motaze a indiqué que la croissance économique envisageable s’établirait à 3,2% du Pib contre -1,1% en 2020. C’est certainement à ce niveau que l’impact des services de la direction générale de douanes sur l’économie et la réalisation de la prochaine loi de finances va se faire ressentir.

En procédant donc à un vaste mouvement du personnel à la Direction Générale des Douanes, il ne se fait pas de doute que ce sera dans la perspective de l’atteinte de cet objectif.  A cet effet, en exécution des instructions du Ministre des Finances, les passations techniques de service entre les responsables sortants et ceux entrants, ont déjà eu. L’on comprend que malgré la prééminence du Covid-19, la douane camerounaise ne perd pas de vue qu’elle constitue un maillon essentiel dans le recouvrement et la sécurisation des recettes. A cet effet, Kwedi Samuel Désiré qui était à la tête de la Direction des Ressources et de la Logistique, se retrouve à la Coopération Internationale et des Bases de Taxation en qualité de Chef de Division en remplacement de Ndo Eric Gervais. Et quand on sait quelles sont les missions de cette division, l’on comprend que la responsabilité de Samuel Kwedi est grande. En tout cas, l’homme qui a toujours démontré de ses grandes capacités et surtout de son abnégation au travail tirera son épingle du jeu pour le rayonnement de cette division et par extension, de l’administration des Douanes. Car il faut bien le dire au regard des missions régaliennes de cette direction générale du ministère des finances, la coopération internationale est assimilable au « ministère des relations extérieures ». Une seule « faute diplomatique » peut être fatale à tout un pays. Et comme la douane camerounaise se veut de plus en plus compétitive, l’action de Samuel Kwedi sera aussi très attendue. En sa qualité de capitaine du bateau, il devra veiller au respect des textes en vigueur et en conformité avec l’Organisation mondiale de la douane.

Related posts

Entrepreuriat : L’Opm encourage la jeunesse

Editorial

ZONE PAPAS EN CONFLIT: LE DIFFICILE ARRÊT DES TRAVAUX DU PRÉFET

Editorial

Avimar Oil & Environment : La Protection environnementale a un nom

Editorial

Boycott des Tribunaux

Editorial

Reconnaissance : Sa majesté jean Jacques Wea Toutou honoré

Editorial

Construction de l’Eglise Evangélique de Bandjoun: La belle œuvre de Joseph Feutcheu

Editorial

Laisser un Commentaire