14.6 C
New York
octobre 6, 2022
Uncategorized

Comment atteindre les objectifs de performance

La réflexion et les actions s’amplifient dans le secteur des Douanes de l’Extrême-nord

C’est en somme la justification de la réunion de coordination des unités de rattachement du secteur des Douanes de l’Extrême-nord qu’avait présidé en date du 17 juin 2022 à Maroua, Alain Parfait Eba’a Efandene, Chef du Secteur des Douanes de l’Extrême-Nord, quand bien même cette rencontre serait qualifiée de traditionnelle.

Le second semestre de l’année budgétaire 2022 sera bientôt entamé. Pour le compte de la session parlementaire du mois de juin, les enjeux gravitent autour de la vie chère, de la réalisation du budget 2022. On parle notamment de la loi de finances rectificative qui consacre une augmentation substantielle de l’enveloppe budgétaire de l’État. D’un montant initial de 5 752,4 milliards de Fcfa, dont 5 599,7 milliards de Fcfa pour le budget général et 152, 7 milliards de Fcfa pour les comptes d’affectation spéciale, la nouvelle enveloppe est portée à 6080,4 milliards de Fcfa, en hausse de 328,3 milliards de Fcfa, soit 5,7% en valeur relative.


Face à cette situation, quoi de plus normal qu’au cours de cette traditionnelle réunion de coordination des responsables du secteur des douanes de l’Extrême-nord à laquelle ont pris part, le Commandant du Groupement Actif, les Chefs de Bureaux, les Chefs de Subdivisions, les Chefs de Brigades et les Chefs de Postes des Douanes, il se soit agi de l’évaluation des performances des unités au titre du premier semestre, de la définition des stratégies pour l’atteinte des objectifs du 3ème trimestre, du compte-rendu de déroulement du séminaire sur l’atelier de vulgarisation et de sensibilisation sur les instruments réglementaires, de l’exposé sur la gestion des ressources humaines et les projets du Secteur des Douanes de l’Extrême-Nord.
C’est donc par voie de conséquence que le Chef de Secteur a esquissé quelques lignes d’intérêt relevant de la performance et de la modernisation de l’Administration des Douanes. C’était tout aussi normal qu’il se soit réjoui de la sérénité qui règne dans le Secteur et qui contribue à l’atteinte d’une certaine performance. C’était aussi logiquement qu’il ait eu à inviter ses collaborateurs à plus de professionnalisme et de discipline.
Et quand on connait la position qu’occupe ce secteur des Douanes dans la réalisation des recettes budgétaires, il était de bon ton qu’Alain Parfait Eba’a Efandene, Chef du Secteur des Douanes de l’Extrême-Nord ait prescrit l’implémentation efficiente du transit non conventionnel dans Camcis, l’arrimage inconditionnel aux exigences de modernisation de notre administration (paiement électronique), le relèvement de la taxation dans certaines unités de collecte, la redynamisation des Brigades Mobiles dans la répression de la contrebande et des trafics illicites, le respect scrupuleux de l’éthique et de la déontologie professionnelles à chacun, dans l’exercice de ses fonctions. Et comme les douaniers sont appelés à être très actifs sur le terrain, notamment en ce qui est des opérations de surveillance, quoi de plus normal que d’avoir affaire à un personnel prompt à l’action. Ce qui pouvait aussi justifier l’instauration d’une matinée sportive dans toutes les unités du Secteur. En somme, la contribution de ce secteur des douanes est d’une importance capitale dans la réalisation et le recouvrement des recettes budgétaires. Alain Parfait Eba’a Efandene le sait.

Related posts

Entrepreuriat :L’Opm encourage la jeunesse

Editorial

Publicité : le pari mutuel urbain camerounais(PMUC) fait encore des millionnaires

Editorial

Evènement : Un concours de beauté pour les albinos

Editorial

Pdvir : Célestine Ketcha Courtès prescrit l’action

Editorial